UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Boisson 24h energy: la Ministre annonce des mesures suite aux résultats de l’expertise contradictoire

Lundi 20 mars 2023, la ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, Madame Louopou LAMAH a animé un point de presse dans la salle de réunion du département. Objectif : diffuser les résultats de l’expertise contradictoire de la Société American Beverage (SABEV) relative à la boisson 24h energy.

 

D’entrée, madame la ministre a expliqué le processus ayant mené à la réalisation des résultats d’analyse contradictoire effectué en Belgique. << Le 23 janvier, nous avons reçu l’entreprise qui a contesté les résultats diffusés par l’office national de contrôle de qualité (ONCQ). Après plusieurs discussions, nous avons convenu avec l’entreprise de procéder à une analyse contradictoire… le 7 mars 2023, nous avons reçu les résultats de l’analyse contradictoire qui réconforte l’office national de contrôle de qualité dans sa position d’autorité compétente d’analyse de la qualité dans notre pays. Au jour d’aujourd’hui, ces résultats démontrent une fois de plus que la boisson incriminée a un taux très élevé d’acidité et des coliformes. Ce qui veut dire qu’il y a des problèmes d’hygiène à régler. Et, il y a le taux d’acidité à régler aussi >>, a-t-elle rappelé.

Le lot incriminé concerne la production de la période allant du 13 au 29 décembre 2022 pour des formats de 500 ml de la boisson énergétique 24H. Jugée impropre à la consommation suite à une mission d’inspection effectuée par les agents de l’office national de contrôle de qualité en janvier, un arrêté de la ministre avait ordonné sa saisie, son retrait du marché et sa destruction.

Après donc les résultats de l’analyse contradictoire qui confirme ceux de l’ONCQ, la ministre a annoncé la destruction du lot incriminé de 184.000 casiers saisis et des 30 000 casiers se trouvant encore au sein de l’entreprise. Elle a également annoncé la dépêche d’une équipe à SABEV. << Nous allons aussi dépêcher une équipe au niveau de l’entreprise pour voir effectivement si les recommandations formulées lors de la visite du 04 janvier ont été prises en compte et exécutées. Ensuite, nous allons autoriser une production d’essai. La production d’essai sera analysée une fois encore dans notre laboratoire de l’ONCQ. Lorsque les résultats seront concluants, nous allons autoriser la reprise de la production. Et chaque mois, de façon périodique, nous allons procéder au prélèvement et à l’analyse pour rassurer encore une fois de plus les consommateurs >>, a assuré la ministre.

Alpha Boubacar Bah, administrateur local de la société American Beverage a rassuré de leur volonté d’intégrer toutes les recommandations du ministère. << Nous sommes d’accord de les retirer de la consommation parce que la santé prime d’abord. Nous sommes à la disposition du ministère de l’industrie et du commerce par rapport à toutes les recommandations pour que l’activité reprenne le plutôt que possible >>, a réaffirmé le représentant de la société. ()

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn